Histoire du judo

Le judo trouve ses racines dans le Ju-Jitsu, un art martial pratiqué par les samouraïs du japon féodal.jigoro-kano-2-1.jpg

Le Ju-Jitsu était un ensemble d'attaques en corps à corps incluant des étranglements, coups de pied, coups de poignard, lacération et sans oublier les spectaculaires projections emblématiques du judo d'aujourd'hui.

Ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle, que le judo émergea du Ju-Jitsu. Le créateur du judo fut Jigoro Kano qui s'est tourné vers les arts martiaux pendant ses années d'étudiant.

Jigoro Kano se forma au Ju-Jitsu auprès de plusieurs maîtres, avant de fonder la 1ère académie de Judo, le Kodokan, installé sur le domaine d'un temple de Tokyo en Mai 1882.

Vers la fin des années 1880, le judo devenant très populaire au Japon, le ministre de l'Éducation l'adopta comme sport scolaire et il fut introduit aux programmes d'entraînement des forces de police. La police de Paris commença à pratiquer le judo en 1905.

Kano se rendit en Grande-Bretagne en 1885 et consacra, ensuite, une grande partie de sa vie à la promotion du judo. Au début des années 1900, Jigoro Kano envoya ses meilleurs judokas aux Etats Unis et d'autres voyagèrent autour du monde pour faire connaîter le judo. Le premier club européen de judo, le Budokwai, ouvrit ses portes à Londres en 1918 ; il était dirigé par Gunji Koizumi (1885-1965), qui contribua plus que tout autre à faire connaître le judo en Grande-Bretagne et dans le reste de l'Europe.

Le premier tournoi international se déroula entre le Budokwai et l'équipe d'Allemagne en 1926. Il eut un impact considérable et à la période de l'entre-deux-guerres, le judo était solidement implanté en Europe. C'est en 1949 que fut créé l'European Judo Union. L'International Judo Federation se constitua en 1951 et, la même année, les premiers championnats d'Europe furent inaugurés à Londres.

Au Japon, les premiers championnats se déroulèrent en 1930 et au moment la Seconde Guerre mondiale, le judo était devenu le sport national japonais.

Les premiers championnats du monde eurent lieu à Tokyo en 1956 et, depuis 1965, ils se déroulent tous les deux ans. Les Championnats du monde féminins furent créés en 1980.

Lors des jeux Olympiques de Tokyo en 1964, le judo fut inscrit au programme, initialement avec trois catégories de poids. Depuis 1972, il fait systématiquement partie des Jeux. Les épreuves féminines de démonstration ont été introduites à Séoul en 1988 et devinrent discipline olympique en 1992.Les Jeux comportent une classe toutes catégories pour hommes ; les catégories de poids sont : plus de 95 kg, moins de 95 kg, moins de 86 kg, moins de 78 kg, moins de 71 kg, moins de 65 kg et moins de 60 kg. Chez les femmes, les catégories de poids sont : plus de 72 kg, moins de 72 kg, moins de 66 kg, moins de 61 kg, moins de 56 kg, moins de 52 kg et moins de 48 kg.

Les grades du judo sont divisés en kyu (élèves) et dan (maîtres). Le grade le plus élevé est le 12e dan, attribué uniquement à Jigoro Kano. Le plus haut grade suivant est la ceinture rouge attribuée pour leur 10e dan.Les couleurs correspondant aux différents dans sont : du premier au cinquième dan, noire ; du sixième au huitième, rouge et blanche ; du neuvième au onzième, rouge, et douzième dan, blanche. Les couleurs des grades en kyu sont les suivantes : blanche, 6e kyu (débutant) ; jaune, 5e kyu ; orange, 4e kyu ; verte, 3e kyu ; bleue, 2e kyu ; marron, 1er kyu.

La Fédération française de judo a été créée en 1947.La France est, après le Japon, l'un des pays du monde où le judo s'est le plus développé, et les Français obtiennent de bons résultats dans les compétitions internationales.

Le sens même du judo se  trouve dans son nom :    JU siginifie "se dérober"      DO siginifie "principe ou voie"

Le judo est souvent traduit par "La voie de la sagesse".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site